Journées Européennes du Patrimoine : le programme bordelais

La place de la Bourse est l'un des sites les plus visités de la ville de Bordeaux / © LucVi

Cette année encore, les acteurs bordelais se mobilisent pour les Journées Européennes du Patrimoine. Voici le programme du 19 et 20 septembre.

Alors que la crise du Covid-19 continue de sévir en France, que le port du masque devient obligatoire dans les entreprises dès le 1er septembre et dans deux rues principales à Bordeaux, les acteurs bordelais se mobilisent pour les Journées Européennes du Patrimoine prévues les 19 et 20 septembre.

En effet, si cette année ne ressemblera pas aux précédentes puisque la situation sanitaire conduit certains à ne pas prévoir d’ouverture (Tribunal de Grande instance, cour d’Appel, Hôtels du Rectorat, Chambre régionale des comptes), une centaine d’activités sur plus de 90 sites seront tout de même organisées.

Voici le programme :

  • Patrimoine et numérique : 3 propositions de mapping vidéo, en ouverture le 18 au Palais-Gallien, sur la façade de l’abbatiale Sainte-Croix ou les voutes de l’espace Saint-Rémi le week-end.
  • Le thème national « Patrimoine et éducation, apprendre toute la vie ! » a inspiré certains porteurs de projets, comme l’association Tout Art Faire qui « fait ses classes ! » en proposant un parcours innovant autour des disciplines scolaires, la bibliothèque Mériadeck et sa dictée autour de Mauriac, ou encore un parcours à la Bastide «  En sortant de l’école » sur le sentier des écoliers du XIXe siècle.
  • Jouer avec le patrimoine urbain : le gaming aussi est une tendance qui se confirme ; 3 jeux grandeur nature sont proposés pour les grands (dont un Cluedo géant par les étudiants d’Archimuse à Mériadeck), sans oublier plusieurs parcours urbains ou ateliers dans les musées en famille, et de nouveaux jeux de cartes à découvrir sur le patrimoine métropolitain.
  • Des parcours inédits hors des sentiers battus de l’hyper-centre : toujours une promesse de découverte de patrimoines méconnus et de belles rencontres avec des passionnés autour des quartiers : balades urbaines avec Archimuse, Aquitanis, l’Alternative Urbaine, etc.
  • Des découvertes sensibles : le goût (patrimoine immatériel, gastronomie) à la maison basque, l’ouïe aussi avec plusieurs concerts dont l’Orchestre d’Harmonie de Bordeaux au Jardin Botanique ou la nouvelle sieste sonore proposée par l’artiste Aline Chambras au Jardin Public (à télécharger sur invitation du CIAP – « les oreilles au jardin ») + un ballet aérien de Tango Nomade sur la façade de la Méca (sortie de résidence à l’OARA).
  • Les musées et institutions patrimoniales au rendez-vous : Slam au CIAP Bordeaux Patrimoine Mondial, Yoga au CAPC, Bal festif aux Archives, ateliers et rencontres autour du bois au Musée des arts décoratifs et du design, sans oublier les probables nouvelles révélations sur le tombeau de Montaigne au Musée d’Aquitaine… Les institutions proposent beaucoup d’inédits. Les JEP sont l’occasion aussi de découvrir de petits musées moins connus (musée de l’imprimerie, musée d’ethnographie de l’Université). Ces lieux restent toujours de très bons plans en famille : quizz au musée des Beaux-Arts, découverte ludique du monde des gladiateurs à Cap Sciences, etc.

Et enfin, on pourra toujours pousser les portes de lieux habituellement non accessibles : Maison Art nouveau Paul Berthelot, Hôtel Frugès, visites « au clair de l’eau » avec Suez dans les jardins du réservoir Paulin, Ecole Nationale de la Magistrature, résidence préfectorale de l’Hôtel de Nesmond…


+ D’INFOS

www.bordeaux.fr

PARTAGER :