Le 13 juillet 1989, un immense incendie ravageait l'ex-Printemps à Bordeaux

Il y a 30 ans jour pour jour… sur la Place Gambetta.
Pour le « Printemps », l’aventure commence au milieu du XIXe siècle, en 1854. En effet, un certain Paul Chaumette décide d’installer à l’angle de la rue Bouffard une petite boutique de mercerie et de passementerie intitulée « Au Magasin Vert ».
Celle-ci deviendra en 1882 un grand magasin avec l’installation de « fournitures des modes ». Plus tard, son héritier, Maurice Chaumette, en constituera une société au nom de « Familia ». Alors qu’en 1934, « Familia » passe sous le contrôle du célèbre « Printemps » de Paris, le magasin devient déficitaire, sonnant tristement l’heure du glas…
Le 20 mai 1989, le magasin ferme définitivement ses portes. Mais soudain, le 13 juillet, au petit matin, un gigantesque incendie de plus de deux heures ravage l’immeuble classé, en pleins travaux pour sa réouverture prochaine ; Virgin se portant acquéreur.

A 6h30, le bâtiment de cinq étages, d’une superficie de 5 000 mètres carrés n’est plus qu’un gigantesque brasier quand les premiers secours arrivent sur les lieux.
« Sud Ouest », le 14 juillet 1989

Les pompiers y décèleront finalement des bidons suspects… Les travaux du Virgin seront considérablement retardés. Aujourd’hui, ce dernier devrait être réhabilité en un hôtel de luxe quatre étoiles. 

© Archives Sud-Ouest


© Michel Lacroix

PARTAGER :