Actualité

Le graffeur bordelais A-MO va réaliser une nouvelle œuvre urbaine

today14 janvier 2021

Arrière-plan
share close

C’est à Libourne, aux alentours de Bordeaux, que le graffeur bordelais A-MO a été sollicité pour revisiter les murs de la ville durant le Festival international des arts de la rue, début août ! 

perroquet graff

Philippe Buisson, le maire de Libourne avait déclaré « vouloir développer plus rapidement [son] ambition de street-art ». C’est pourquoi, dès cette année, plusieurs façades de la ville accueilleront un graff qui viendra les décorer. Aucun lieu n’a encore été dévoilé mais un premier nom a été annoncé : celui du graffeur bordelais A-MO, connu pour avoir réaliser des animaux sur les murs de la capitale girondine.

À propos d’A-MO

A-MO

Cet artiste autodidacte s’est initié à l’art urbain à la fin des années 90 quand il était encore adolescent. A-MO a depuis développé une technique très personnelle qui consiste à peindre en superposant des tags (signatures stylisées). Réalisés principalement à la bombe de peinture ou au marqueur, ces tags se chevauchent comme les couches de peinture à l’huile d’un « tableau classique ». L’artiste appelle cela « le Paintag », qu’il utilise sur les murs mais aussi sur des tableaux et autres supports. L’artiste travaille aussi bien avec les galeries que les particuliers ou bien encore dans la rue et continue de peindre illégalement avec la volonté d’être accessible à tous et de partager avec le plus grand nombre.

pieuvre graff

« Le travail dans la rue et sur toile m’apportent énormément et sont, pour moi, complémentaires. Je ne les oppose pas et n’en privilégie aucun, ils m’apportent, l’un comme l’autre, des éléments nécessaires à mon développement artistique et créatif. » Dixit A-MO. Vainqueur du concours national d’art urbain des Vibrations Urbaines 2015, le graffeur a intégré la prestigieuse collection privée de Bernard Magrez en 2016 et multiplie les expositions et évènements artistiques. L’un de ses futurs projets est de revisiter les murs de la ville de Libourne.

Un style reconnaissable

gorille graff

De près, l’observateur ne voit qu’un enchevêtrement de signatures et de mots, de différentes tailles, couleurs et formes, à travers les œuvres d’A-MO. C’est en prenant du recul que l’œuvre révèle une deuxième lecture : les tags se font oublier progressivement et le sujet se dévoile. Souvent considéré comme l’une des principales dégradations visibles dans les rues, rapidement nettoyé ou recouvert, le tag est ici volontairement mis en avant en devenant la composante exclusive de ses œuvres. A-MO propose ainsi une autre perspective, plus positive et décalée,  de cette discipline indissociable du mouvement graffiti. Un univers coloré et instinctif, la « jungle urbaine » est son principal lieu d’expression et la nature son sujet de prédilection.

Le Fest’arts

affiche fest'arts

Depuis les années 90 à Libourne, le Fest’arts accueille les multiples facettes des arts de rue et rend accessible à tous le spectacle vivant. Cet événement libournais festif et convivial laisse place à la créativité, l’irrévérence, la spontanéité et l’interactivité qui sont des éléments forts favorisant des rencontres originales avec le public. La configuration de la ville de Libourne donne matière à pouvoir métamorphoser l’espace urbain en espace scénique. Le Festival accueille ainsi des artistes qu’ils soient dedans ou dehors, sur scène ou dans la rue afin de faire un lien entre le théâtre et le festival.

fest'arts

Ce rendez-vous estival accueille désormais plus de 45 000 libournais, girondins, aquitains mais également festivaliers du territoire français ou européen, jeunes et moins jeunes, tous passionnés par la programmation de ces trois jours de festival. Rendez-vous en août pour la 30ème édition du festival si la situation sanitaire le permet pour venir notamment admirer les œuvres du graffeur A-MO.

Une autre exposition de (rue) à ne pas manquer, c’est « Des ASTRES AU PRINTEMPS » du 15 janvier au 7 mars à Bordeaux !


+ D’INFOS

A-MO

Page Facebook

Fest’arts

 

A T

Écrit par: La Rédaction

Rate it

Article précédent

bordeaux monochrome

Actualité

Bordeaux : un restaurant gastronomique ouvre du 20 au 22 janvier

Cinq étudiantes de l'école hôtelière Ferrandi à Bordeaux ouvre un restaurant éphémère, Le Monochrome, du 20 au 22 janvier 2021, au sein du Campus du Lac. Profitez-en pour vous offrir un menu gourmet !  Dans le cadre de leur dernière année de Bachelor Arts Culinaires et Entrepreneuriat à l’école FERRANDI Bordeaux, cinq étudiantes passionnées ont imaginé le restaurant Monochrome. Un projet qui a été sélectionné par l’école pour ouvrir ses […]

today14 janvier 2021 4

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

quatre × deux =


0%