Connect with us

Actualité

Bordeaux : quelles conséquences pour le départ de Ryanair ?

Publié par La redaction le 17 mai 2024 à 16h27
Ryanair

Ce mardi 14 mai, la compagnie low-cost Ryanair a annoncé son départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, après quatorze ans de présence dans la ville. De nombreuses conséquences vont découler de cette décision, autant pour les usagers que pour le personnel. 

Un départ inattendu 

Après quatorze ans à Bordeaux, la compagnie aérienne low-cost Ryanair a annoncé à la surprise générale ce mardi 14 mai son départ de Bordeaux-Mérignac. Sa base aérienne, présente à l’aéroport depuis cinq ans, fermera en novembre. 

Le transporteur explique dans un communiqué la raison de cette annonce, qui serait liée à un échec de négociations avec la direction de l’aéroport à propos d’une extension des services de la compagnie. Celle-ci déplore aussi une augmentation prochaine des coûts, qui la pousse à partir en novembre 2024. 

Les conséquences pour les usagers 

Les usagers vont ainsi voir de nombreuses villes ne plus être desservies. 39 destinations vont disparaitre à partir de fin 2024, à moins qu’une autre compagnie ne prenne la place de Ryanair. Parmi les villes touchées par cette décision, on retrouve entre autres Barcelone, Birmingham, Lisbonne, Marrakech, Rome ou encore Tenerife. 

Et ce n’est pas la seule conséquence que les usagers doivent supporter. Ce départ entraine l’annulation déjà effective de tous les vols prévus en automne, les voyageurs ayant réservés leur billet vont donc devoir trouver des alternatives. Les vols de cet été sont tout de même maintenus. 

Colère chez les salariés 

Mais les usagers ne sont pas les seuls touchés par cette décision. Les salariés n’ont appris la nouvelle que mardi, en même temps que tout le monde. Cela représente une perte de 90 emplois selon la compagnie, 120 selon le Syndicat national du personnel navigant commercial. 

Ryanair a tout de même dit que d’autres postes seront proposés ailleurs à ces salariés, mais puisque la compagnie souhaite s’installer dans d’autres pays parfois jusqu’à l’autre bout de l’Europe, ceux qui accepteront ces postes devront déménager. Ceux qui ont fondé des familles n’auront peut-être pas les moyens de partir et se retrouveront au chômage, une situation dénoncée par le syndicat. 

Les nouveaux projets de l’aéroport Bordeaux-Mérignac 

Cependant, ce départ n’est pas négatif pour tout le monde. L’aéroport de Bordeaux-Mérignac dénonce d’abord les exigences de la compagnie depuis des années, qui reçoit des millions d’euros d’aide mais qui se plaint d’une augmentation mineure en novembre.  

Ensuite, la direction de l’aéroport souhaitait réduire la part des vols low-cost à 60%, contre 72% aujourd’hui. Ce départ pourrait ainsi les aider à atteindre plus rapidement leur objectif d’augmentation de vols des compagnies traditionnelles telles que AirFrance.  

 

Crédit photo : Kevin Hackert

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Block Detecté!!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez svp soutenir la rédaction en désactivant ces bloqueurs de publicités. Merci d\'avance.