Bordeaux : un miracle japonais dans le vignoble bordelais

raisin vin vignes
Osamu Uchida, vigneron à Pauillac, Haut-Médoc créé un Miracle / © guillaume bonnaud

Originaire du Japon, Osamu Uchida vigneron néo-médocain réalise un miracle. Sa cuvée signée Miracle est devenue la nouvelle pépite que s’arrachent les dénicheurs et amateurs de vins.

Épris par la culture du français et du vin, Osamu Uchida s’installe en 2015 dans le Haut-Médoc pour produire son vin*. C’est en plein milieu d’une forêt dans un vignoble de deux hectares 100% cabernet sauvignon que le passionné travaille en bio et en biodynamie.

”Dans ma tête je voulais devenir vigneron avec une prédilection pour les vins natures” raconte Osamu, qui s’imprègne du savoir-faire ancestral de la viticulture : vendange à la main, traction animale, un vrai vin d’artisan ! 

Un savoir-faire artisanal

Né à 10 000 kilomètres de là, Osamu met en exergue sa passion et ses origines dans un vin naturel. De la viticulture à la vinification, le vigneron est adepte d’un minimum d’interventions. Les rendements sont, au gré de la nature, souvent incroyablement bas. Environ 2 000 bouteilles sont produites chaque année.

Grâce à son travail d’orfèvre, la cuvée de cabernet sauvignon, Miracle, est d’une élégance bluffante, d’une pureté et d’une simplicité qu’il en découle un lien avec la nature. C’est pour toutes ces bonnes raisons que son vin fait partie des merveilles de Bordeaux !

En effet, ce jeune passionné est le petit favori des cavistes de la région et les ventes s’arrachent. Ces vins d’une rareté de haut-niveau, connus des grands amateurs et dénicheurs de vins, sont actuellement en rupture de stock dans les commerces et sites marchands, donc il va falloir être patients et attendre la nouvelle année pour les déguster !

En attendant, 4 bouteilles de la Cuvée Peaky Blinders produite à Saint-Emilion sont à gagner

 

*L’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération

A T

PARTAGER :