Histoire

La base sous-marine : un bunker créé pendant la Seconde Guerre Mondiale

today17 février 2022 5

Arrière-plan
share close

Sous l’occupation allemande, dès juin 1940, Bordeaux est un emplacement stratégique grâce à son ouverture sur l’océan Atlantique. Les puissances de l’Axe choisissent d’abord d’investir le quartier portuaire de Bacalan dans le but de dissimuler 32 sous-marins italiens ! Commencent ensuite les travaux du bunker tel qu’on le connait… 

La base sous-marine n’a pas toujours été aussi tranquille ! Sa création est le fruit d’une discussion entre Hitler et l’Amiral Raeder. Bordeaux est la ville idéale pour les forces de l’Axe… En plus de posséder un port très bien équipé, la ville est très éloignée des ennemis britanniques !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par François Gaye-Hamard (@fgayehamard)

Entamé en septembre 1941, le chantier de la cinquième base sous-marine du littoral Atlantique nécessite 6500 travailleurs dont plus d’un tiers sont des prisonniers républicains espagnols. Après 19 mois de travaux, la base est inaugurée en mai 1943 !

La base sous-marine a une longueur de 235 mètres, une largeur d’environ 160 mètres et une hauteur moyenne de 19 mètres pour une superficie totale de 45 000 m²… De quoi stocker 15 grands sous-marins parmi les 11 bassins ! Tout d’abord considéré comme un chantier naval, le bunker devient peu à peu un arsenal de la marine. Après chaque mission, les sous-marins allemands investissent les bassins pour être entièrement révisés.

Le 17 mai 1943, un bombardement américain cause d’importants dégâts matériels et la mort de 195 civils. Les 600 000 m3 de béton utilisés pour construire la base résistent quant à eux aux impacts directs des Alliés ! En août 1944, les Allemands quittent le bunker et la ville de Bordeaux. 

Dès la Libération en 1945, la base sous-marine est confiée au Port Autonome de Bordeaux. Certains artistes commencent déjà à s’intéresser au lieu… Et la base accueille même plusieurs tournages de films entre 1960 et 1990 !

Afin de profiter du potentiel artistique du lieu, la Ville de Bordeaux décide de confier la gestion de quatre bassins en eau à Culturespaces. Appelé Bassins des Lumières, le centre d’art numérique le plus grand au monde est ouvert depuis juin 2020 au sein de la base sous-marine !

D’ailleurs, l’exposition Venise, la Sérénissime est actuellement au programme… Une belle occasion de (re)visiter la base sous-marine !

+ D’INFOS

Base sous-marine
Boulevard Alfred Daney
33300 Bordeaux

Photo à la une : La base sous-marine de Bordeaux © Daboost

M C

Écrit par: La rédaction

Rate it

Article précédent

Culture

Derniers jours de l’expo « Free Spirit » à l’Institut Bernard Magrez

En plein coeur du Château Labottière, le street-artiste JonOne dévoile une rétrospective de ses oeuvres les plus emblématiques jusqu'au 27 février. On peut y découvrir des toiles, des dessins, des vidéos et des sculptures issus de collections privées, mais aussi des oeuvres et installations créées spécialement pour l'occasion !  Avis aux amateurs de street-art, il ne reste que quelques jours pour découvrir Free Spirit,  une expo inédite dans un cadre exceptionnel ! JonOne a […]

today16 février 2022

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires

5 × trois =


A TELECHARGER SUR

0%