Coronavirus à Bordeaux : les mesures restrictives assouplies

À Bordeaux, les mesures restrictives s'assouplissent / © sylv1rob1

Au vu de l’amélioration de la crise sanitaire à Bordeaux, les mesures restrictives prises par les élus sont assouplies.

Lors d’un de ses points hebdomadaires, Olivier Véran faisait part de la situation à Bordeaux et annonçait une « embellie » face au coronavirus. Suite aux nouvelles annonces préfectorales liées à crise sanitaire, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux se refusant d’installer le sapin de Noël cette année, se réjouit de cette stabilisation qui permet l’assouplissement des mesures restrictives accordé par la préfecture.

Voici les nouvelles mesures annoncées par ce dernier :
  • Les marchés non alimentaires et brocantes seront rouverts dès ce week-end.
  • Les enfants pourront pratiquer leurs activités sportives et culturelles, en dehors du temps scolaire.
  • Les piscines seront également rouvertes.
  • Prorogation de la gratuité des droits de terrasses jusqu’à la fin de l’année. Cette nouvelle exonération pour la période comprise entre le 18 octobre et le 31 décembre 2020, représente un effort supplémentaire pour la Ville de 300 000 €.
  • Maintien de l’extension des terrasses (près de 5 000 m² supplémentaires) pour compenser la perte d’exploitation et permettre la distanciation sociale.

Et ce dernier de rajouter : « Grâce au sens des responsabilités des Bordelaises et des Bordelais et des professionnels, nous avons réussi à stabiliser la progression de l’épidémie sur notre territoire. Je tiens à les remercier pour la vigilance dont ils font preuve. Je nous invite toutes et tous à ne pas relâcher nos efforts. Il en va de notre santé, de celle de nos proches et de la survie du tissu économique, culturel et sportif« .

PARTAGER :