Connect with us

Actualité

Lutte pour un air plus pur : Bordeaux à l’avant-garde

Publié par Manon le 10 octobre 2023 à 10h05
lutte-pour-un-air-plus-pur-bordeaux-a-lavant-garde

Une coalition de métropoles européennes, comprenant Bordeaux, Paris, Rome, et Bruxelles, se mobilise pour des normes de qualité de l’air plus strictes. Une pétition déposée auprès du Parlement européen vise à promouvoir des règlements plus stricts concernant les émissions des véhicules motorisés.

Normes actuelles remises en question

Malgré la proposition de la Commission européenne en novembre 2022 de réduire significativement les émissions d’oxyde d’azote (NOx) et de particules fines des véhicules, les États membres, notamment la France et l’Italie, ont rejeté l’idée de durcir les normes existantes, craignant que cela ne décourage les investissements des constructeurs dans les véhicules électriques.

La voix des métropoles

Dans une pétition initiée par la maire de Paris, Anne Hidalgo, des villes telles que Bordeaux, Montpellier, Besançon et la métropole de Lyon plaident pour une réglementation plus stricte en matière de qualité de l’air et d’émissions de véhicules motorisés, conformément aux normes établies par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Inquiétudes pour la santé publique

Les maires signataires estiment que la récente décision des pays membres de l’Union européenne (UE) de ne pas adopter des normes plus strictes représente une régression en matière de qualité de l’air et d’intégration des normes de l’OMS. Ils soulignent que la pollution de l’air est responsable de 70 000 décès chaque année dans l’UE.

Des normes Euro 7 en question

Les normes Euro 7, qui doivent entrer en vigueur à partir de 2025, visent à réduire la pollution causée par la circulation. Elles classeront tous les véhicules particuliers et poids lourds en fonction de leurs niveaux d’émissions de polluants. Cependant, certains maires redoutent que ces normes ne soient pas suffisamment strictes pour protéger la santé publique.

Un appel à l’action

Les maires signataires considèrent que l’Europe devrait privilégier des normes plus ambitieuses au lieu de céder aux exigences de l’industrie automobile. Ils estiment que renoncer à durcir les normes actuelles pourrait avoir des conséquences graves sur la qualité de l’air et la santé publique, allant jusqu’à 2050.

Cette pétition marque une tentative de faire pression sur le Parlement européen afin d’adopter des réglementations plus strictes pour lutter contre la pollution de l’air et protéger la santé des citoyens européens.

Crédit photo : Valentine Kulikov

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Ads Block Detecté!!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez svp soutenir la rédaction en désactivant ces bloqueurs de publicités. Merci d\'avance.